A la rencontre du loup ?! méthode de discernement

extrait de l’excellent livre « Femmes qui courent avec les loups » de Clarissa Pinkola Estes

Si tu ne vas pas dans les bois, jamais rien n’arrivera, jamais ta vie ne commencera. 

– Ne va pas dans les bois, disaient-ils, n’y vas pas.

– Et pourquoi donc ? Pourquoi n’irais-je pas ce soir dans les bois ? demanda-t-elle.

– Dans les bois vit un grand loup, qui mange les humains comme toi. Ne va pas dans les bois, n’y va pas.

– Bien-sûr, elle y alla. Elle alla malgré tout dans les bois et bien sûr, comme ils avaient dit, elle rencontra le loup.

– On t’avait prévenue fit le choeur.

– C’est ma vie, pauvres noix, rétorqua-t-elle. On n’est pas dans un conte de fées. Il FAUT que j’aille dans les bois. Il faut que je RENCONTRE le loup, sinon ma vie ne commencera jamais.

Mais le loup qu’elle rencontra était pris dans un piège. Dans un piège était prise la patte du loup.

– Viens à mon aide, viens à mon secours ! Aïe Aïe Aïe ! s’écria le loup. Viens à mon aide, viens à mon secour et je te récompenserai comme il se doit. Car ainsi font les loups dans ce type de contes.

– Et comment serais-je sûre que tu ne vas pas me faire mal ? interrogea -t- elle : c’était son rôle de poser des questions. Comment serais je sûre que tu ne vas pas me tuer et me réduire à un tas d’os ?

– La question n’est pas la bonne, dit ce loup-ci. Tu dois me croire sur parole. Et il se remit à gémir et à crier :

« Oh, la, la ! Aïe, aïe, aïe ! Belle dame, il n’y a qu’une question qui vaille : Ouououououou ehehehhehehe laaaaaaammmmmm ? ».

 

Publicités