Les 5 bénéfices principaux retirés de la posture du PONT

p223-001

En sanscrit Setu Bandha Sarvangasana

Une posture pour ouvrir son coeur qui peut être pratiquée dans la détente en appui sur des blocs ou sur l’ossature des jambes et du cou ou alors dans l’effort, en poussant les fessiers au plus haut ce qui creuse le dos et ouvre toute la zone autour du chakra Visshudha

1. Renforce les jambes et les pieds 

Quand vous pratiquez cette posture, vos pieds doivent être écartés de la largeur des hanches, avec vos gros orteils parallèles pointant droit devant. Quand vos fessiers sont levés, vous aller activer fortement vos ischio-jambiers pour lever vos hanches, et vos cuisses vont être énergiquement entrainées vers l’intérieur, l’une vers l’autre, ce qui va renforcer vos adducteurs.

Cette pose est aussi géniale pour entrainer les pieds. En les pressant fermement vers le sol pour aider à l’élévation du corps, celà vous aidera pour toutes les poses où vous prenez appuis sur eux.

2. Ouvre les hanches

Si vous êtes comme 99% de la population, vous restez assis de nombreuses heures au cours de vos journées. Ceci peut provoquer des tensions dans les muscles fléchisseurs des hanches et un étirement excessif des muscles du bas du dos, ce qui, avec le temps, va déséquilibrer votre squelette, et provoquer des douleurs.

Setu Bhanda sarvangasana aide a inverser cette tendance en ouvrant vos hanches vers le haut, étirant vos abdominaux et renforçant vos lombaires. C’est une bonne pose à pratiquer après une longue journée de bureau ou même pendant votre pose déjeuner.

3. Ouvre les épaules

De la même manière, beaucoup de gens passent de longues heures penchés sur leur écrans d’ordinateurs ou sur leurs bureaux, provoquant un affaissement du haut du dos et entrainant les épaules vers l’avant. Ceci presse démesurément dans la poitrine et étire excessivement le haut du dos et finalement affaiblit le tout ainsi que le cou.

Quand vous êtes dans le pont, Setu Bandha sarvangasana, vous allez rouler vos épaules en arrière et les presser fermement dans le sol, ce qui ouvre la poitrine et renforce le haut du dos. Cette pose est très ressourçante grâce à cette grande ouverture, permettant de grandes inspirations pulmonaires.

4. Cultive une nouvelle conscience dans le bas du dos

Si vous faites du yoga depuis longtemps vous remarquerez qu’on contracte rarement les fessiers pendant les cours (NdlT : çà c’est elle qui le dit ! ). Contracter les fessiers est exactement ce que vous faites en commençant cette pose. Et ensuite ? Comment pourriez-vous tenir votre pont sans serrer les fesses ?

En engageant les muscles de vos jambes bien sûr ! Cette pose va vous aider à développer une nouvelle et profonde conscience des muscles de vos jambes et vous aidera à les renforcer muscles ainsi que ceux des hanches.

5. Calme l’esprit

Cette pose vous conduit à presser votre menton sur le haut de votre poitrine, et donc à apaiser votre esprit. Si vous tenez cette pose en utilisant votre force musculaire, vous n’allez pas vous sentir si détendu, pourtant le sang arrivant dans le cerveau va calmer le flux des pensées. Si vous utilisez un support sous vos hanches pour vous tenir en haut, alors cette pose sera profondément rafraichissante et enracinante.

Ajoutez de longues et profondes respirations et laissez-vous aller vers le sol pour redescendre.

article original en anglais écrit par Ali Washington pour http://www.Doyouyoga.com 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s