La science derrière le yoga

science-behind-yoga_yantra-brain

Comment la science est en train de prouver les bénéfices du yoga

«  Le yoga, une ancienne et pourtant parfaite science, aborde l’évolution de l’humanité. Cette évolution inclus tous les aspects d’un être, depuis la santé du corps jusqu’à la réalisation du Soi. –B.K.S. Iyengar »

La science contemporaine confirme que la pratique du yoga a des bénéfices réels pour la santé incluant une amélioration des facultés cérébrales, des os renforcés, tout comme le système immunitaire, un système nerveux amélioré dans son fonctionnement et dans sa force. Plus de 36 millions d’étasuniens pratiquent le yoga et apprécient les bénéfices d’un corps plus fort, d’un esprit calme, d’un plus grand bonheur et d’un stress réduit.

« Le yoga est une science, et non une vague rêverie. C’est une science appliquée, un ensemble de lois systématisées, appliquées pour provoquer un but défini. Elle rassemble les lois de la psychologie applicables à toutes les couches de la conscience, de chaque homme, sur chaque plan, dans chaque monde, et elle applique cette rationalité aux cas particuliers. Cette application rationnelle de lois qui dévoilent la conscience agit exactement sur les mêmes principes que vous voyez appliqués autour de vous tous les jours dans les laboratoires de recherche. » Annie Wood Besant

L’enseignant de yoga et physicien, Dr Loren Fishman utilise le yoga dans sa pratique médicale pour traiter des maladies telles que de nombreuses scléroses, arthrites et autres. Dans une interview avec LiveScience il a dit que des études récentes montrent les effets étonnants du yoga sur le cerveau, le système nerveux et le système immunitaire.

« Cela épaissit la couche du cortex cérébral, la partie du cerveau associée avec l’apprentissage supérieur, et augmente la neuroplasticité, ce qui nous aide à apprendre de nouvelles choses et à changer la manière dont nous faisons les choses.

La science derrière le yoga et le stress

La neuroscience derrière le yoga peut aider à expliquer pourquoi le yoga pratiqué régulièrement est si efficace dans la réduction du stress et crée de l’équilibre dans le corps. Il peut aussi vous aider à approfondir votre pratique et à augmenter votre concentration sur des éléments qui vous auraient échappés sinon. Dr Mithu Storoni, un médecin, neuroscientifique et enseignant de yoga, explique les principes fondamentaux de la science derrière le stress et le yoga.

science-behind-yoga_chemicals

« Il y a deux parties fonctionnelles du cerveau qui jouent un rôle clés dans le stress. Ils servent les fonctions émotionnelles et cognitives. Donc je les appelle le « Ce. : Cerveau émotionnel », i.e. l’amygdale et ses connexions et les structures pré-encéphales médiales incluant le cortex préfrontal médial et le « CL. cerveau logique » i.e. le cortex préfrontal dorsolatéral, d’autres parties du cortex préfrontal, des parties du cortex cingulaire et des parties de l’hippocampe. Le Cé. est capable d’initier une ‘réponse au stress’ par le truchement du système nerveux sympathique. Réponse qui culmine en envoyant courir à travers notre circulation l’adrénaline et le cortisol. Le CL. est toujours en train d’éteindre cette réponse et essaie aussi de réduire le Cé. Plus notre cerveau logique est fort, mieux il sait faire ces deux choses. Quand la réponse au stress est éteinte, le signal de notre système nerveux parasympathique est allumé. Ce signal relaxe le corps. Donc un CL. fort s’accompagne de la relaxation.

« Le Yoga ne change pas seulement la manière dont nous voyons les choses, il transforme la personne qui voit. – B.K.S. Iyengar »

Dr Storoni dit que la réponse au stress et les signaux de repos voyagent dans le corps le long d’une route spéciale et des parties de cette route possèdent de petits interrupteurs que nous pouvons manipuler physiquement pour allumer ou étendre les signaux. Le cou est un exemple où de tels interrupteurs sont situés.

Le yoga influence le circuit du stress dans son ensemble et à deux niveaux. D’abord, chaque fois que nous tenons la posture, restons immobile pour se concentrer ou essayons de nous équilibrer, notre CL. est actif. Quand nous nous penchons en avant, nos signaux de « relaxation sont activés le long des interrupteurs dans le cou. Donc se pencher en avant tout en se concentrant au même moment déclenche à la fois le CL ; et les signaux de relaxation. »

Le Yoga modifie la structure chimique de votre cerveau

Le yoga implique l’entrée consciente dans une posture – ou asana- tenir la pose dans l’immobilité, et ensuite un relâchement contrôlé. Dr Storoni dit que tant que vous réalisez ces exercices, cela demande une activité importante dans le cortex préfrontal pour maintenir la concentration et l’immobilité. « Pendant que vous tenez une position, votre cortex préfrontal va à l’encontre de l’augmentation du signal sympathique tant qu’il vous garde concentré. C’est ainsi que vous entrainez votre cerveau à garder vos signaux de stress sous contrôle. Alors que votre cerveau apprend à faire cela, vous aussi savez mieux le faire, même en dehors de la salle de yoga. Finalement, avec la pratique, vous serez capable de maintenir du self-control dans les situations les plus stressantes ».

Le yoga booste les produits chimiques qui promeuvent le sentiment de bien-être. Cela augmente le niveau d’hormones telles que GABA, sérotonine et dopamine, les réponses chimiques du bonheur, responsables du sentiment de relaxation et de satisfaction. Ces neurotransmetteurs sont ciblés par les drogues pour le comportement, telles que les antidépresseurs et les médicaments anxiolytiques. Déjà le yoga a démontré depuis longtemps ses capacités à réduire et à guérir l’anxiété et la dépression.

Le yoga équilibre les émotions

Le yoga stimule le système nerveux parasympathique, qui est en charge de nous calmer. En activant le système nerveux parasympathique, on commence le processus de ressourcement et de guérison du corps. Le sang est dirigé vers les glandes endocrines, les organes digestifs, et la circulation lymphatique. La pression sanguine et les battements du cœur sont ralentis, les nutriments contenus dans la nourriture sont plus facilement absorbés et les toxines mieux éliminées du corps grâce à une meilleure circulation.

Dr Tiffany Field, une autorité dans le domaine du toucher, Directrice de l’institut de recherche sur le toucher à l’Université de Miami, qui nous montre comment le yoga a de merveilleux bénéfices sur l’anxiété et la dépression, la douleur, les maladies cardiovasculaires, auto-immunes et immunes, et sur la grossesse, a écrit un livre qui rassemble une grande variété de recherches sur les bénéfices du yoga.

«  Le yoga est une voie vers la liberté. Par sa pratique constante, nous pouvons nous libérer de la peur, de l’angoisse et de la solitude. – Indra Devi »

Le Yoga thérapeute, Dr Farzhana Siraj dit que le yoga est un super outil de guérison. « Nous avons besoin de créer de l’espace dans le corps et dans l’esprit. Le principe scientifique le plus important sur lequel repose toute la philosophie du yoga c’est le prana (Ndlt : énergie vitale contenue dans l’air) et l’espace. Tout comme dans l’esprit vous avez besoin de vous changer les idées pour créer de l’espace, c’est la même chose dans le corps. Nous étirons le corps et nous créons cette place si nécessaire. Même deux plantes ne peuvent pousser si vous les réunissez ensemble. Elles aussi ont besoin d’espace. Alors qu’en est-il des cellules ? Nous avons besoin de donner au corps cet espace entre les cellules. Quand il y a de la place le prana circule. Où il y a du prana, il y a du bien-être. »

Le yoga comme un outil pour guérir les traumatismes

Le yoga est de plus en plus utilisé comme un moyen pour guérir les traumatismes et a été utilisé avec succès avec le PTSD « Trouble de Stress Post Traumatique ». Le psychiatre Richard Miller, fondateur de iRest, une synthèse de la psychologie contemporaine et de la pratique plurimillénaire du yoga nidrâ, offre des cours à des vétérans avec des PTSD et des TBI (Traumatic Brain Injury ou lésions cérébrales traumatiques). « Ils sont sévèrement blessés et souvent profondément déprimés ceux qui reçoivent des traitements pendant 6 mois… 9 mois… et plus… Nous savons que l’un des effets de la PTSD est que cela laisse les gens déconnectés d’eux même et du monde qui les entoure. Pendant le yoga nidrâ, ces types commencent à se sentir de nouveau connectés à eux même, au monde autour et à expérimenter le sentiment de finalement rentrer de la guerre, chez eux, dans leur famille, dans leur quotidien. »

science-behind-yoga_trauma

L’enseignante de yoga Dominica Dawning travaille avec les réfugiés. Elle dit que le concept qui manque vraiment à la psychologie, c’est le corps. « Dans mon travail avec les réfugiés, les survivants de tortures et de traumatismes, le corps devient une partie plus importante même, parce que les expériences qu’ils ont vécues, sont souvent associées à des blessures physiques, à de la torture et des violences. Tout comme ses forts effets sur le système nerveux, le yoga aide réellement ; et beaucoup de choses que nous faisons dès le début tournent autour du pranayama, de la respiration et de l’apprentissage de la respiration comme une force de vie car cela apporte beaucoup de soulagement. Vous pouvez voir des changements physiques immédiats, ils s’assoient plus droit, ils sont plus détendus, plus animés, accordent plus leur attention, sans être rattrapé par ces mémoires du passé. »

Le yoga est le mouvement dont la croissance est la plus rapide à notre époque. En 4 ans le nombre de personnes pratiquant le yoga aux USA a presque doublé.

« Plus de gens que jamais, de tous les âges, réalisent les bénéfices du yoga, depuis la réduction du stress jusqu’à un sentiment de bien-être général. Le yoga est une industrie croissante, prospère. — Carin Gorrell, éditeur en chef de Yoga Journal »

Le yoga est si populaire et si fondamental à la vie de tellement de gens, qu’il y a maintenant un jour international du yoga reconnu par les nations unies. Le jour même du solstice d’été, le 21 juin, marque le jour de la célébration de cette ancienne pratique remarquable qui améliore la vie de tant de personnes autour du monde.

Yogathérapie

science-behind-yoga_cartoon

De plus en plus de pratiques courantes de la médecine utilisent la yoga thérapie. Comme le montre un nombre croissant d’études, elle aide à la guérison en particulier dans des maladies liées au stress, et améliore l’ensemble de la santé et de la vitalité. Le champ de la yogathérapie grandit rapidement et les hôpitaux commencent à ouvrir des départements de traitements holistiques, ajoutant des thérapies à base de Yoga comme une part de leur approche complémentaire des soins de santé. Ces dernières années, la yogathérapie a été en première page de l’actualité grâce aux énormes bénéfices dont les enfants atteints d’autisme ou avec des besoins spéciaux ont pu expérimenter. Elle est utilisée pour traiter une large palette de maladies physiques, avec grand succès et est rapidement et de plus en plus utilisée comme une modalité complémentaire à d’autres traitements.

Le yoga traverse toutes les frontières, il est accessible et pratiqué par les personnes âgées, les adolescents, les enfants, les stars d’Hollywood, les actionnaires en congrès, les retraites nature, les énormes festivals, de Bali à Goa, et c’est clairement un phénomène mondial. Qui ne voudrais pas d’un plus grand bonheur, de la paix de l’esprit, de la clarté mentale, de la vitalité, de la santé physique, de la créativité, d’un but, d’une connexion spirituelle, de confiance et de force ? Tout le monde peut faire du yoga et en sentir instantanément les bénéfices, à la fois physiques et mentaux, mais aussi émotionnels et spirituels.

Azriel ReShel

Ecrivain, yogini, guérisseuse de Byron Bay, Australie

The Science behind Yoga

Publicités

3 réflexions sur “La science derrière le yoga

  1. Dominique BONJEOVANIE dit :

    Merci beaucoup pour ce merveilleux document.
    Les séances de yoga au la plage vont elles reprendre bientôt?
    Je suis impatient!!!

    Envoyé de mon iPhone

    >

  2. C’est confirmé d’après vos dires qu’il revitalise les organes internes, certaines postures opérant un massage en douceur sur nos organes. Il revitalise également l’ensemble du corps en faisant mieux circuler l’énergie de la tête aux pieds. il harmonise la musculature. Que des biens faits…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s