D’où vient le pouvoir guérisseur du Son ?

images-2

Nous pouvons nous en rendre compte quand nous allumons la radio et que passe notre chanson préférée, ou quand nous nous asseyons silencieusement pour écouter tomber la pluie. Il y a une paix palpable quand nous sommes absorbés dans le silence et une autre sorte de ressourcement quand nous entendons le vent dans les arbres. Il n’y a aucun doute que le son a un effet subtil mais profond sur notre corps, notre âme et notre esprit. Comment le son fonctionne t-il exactement, comment nous guérit-il ? Exactement comme un orchestre, vous pouvez accorder votre corps.

Avez-vous déjà entendu un orchestre se préparer à jouer une symphonie vivifiante ? Il y a d’abord une cacophonie avec les bois et les cordes, les cors et les timbales provoquant un sacré bazar, mais quand ils accordent leurs instruments précisément, le son déferle sur vous comme une vague, et peut apporter une paix et une excitation qui surpasse certaines des pratiques les plus fortifiantes sur la Terre comme le saut en parachute ou de sauter dans une cave sombre à 15 mètres de hauteur.

Le corps fonctionne de la même manière. Si un seul instrument (organe ou système organique) joue à son propre rythme, et non en harmonie avec le reste du corps, la maladie va plus surement apparaître. Comme le sonothérapeuthe John Beaulieu, ND, PhD explique : « Le principe fondamental de la médecine énergétique est qu’un réseau énergétique sous-jacent génère des comportements et des symptômes physiques, émotionnels et mentaux. Si nous changeons le champ énergétique, les comportements physiques, émotionnels et mentaux vont changer ».

Cymatique

images

Une des manières les plus efficaces pour changer le champ d’énergie est par une science appelée cymatique. Bien qu’il ne fût pas le premier a découvrir que le son pouvait guérir, Dr Hans Jenny, M.D. de Basel en Suisse a réuni des expériences fascinantes lors desquelles il pouvait littéralement « voir » comment le son fonctionne. Jenny a créé la « Cymatique » quand il a mis du sable, des fluides, or d’autres poudres sur une plaque de métal qui était reliée a un oscillateur. Un oscillateur est essentiellement un vibrateur, mais celui-ci était contrôllé par un générateur qui était capable de produire des milliers de types de fréquences, certaines pouvant se trouver dans la Nature, d’autres créées par l’homme.

En changeant les fréquences sur l’oscillateur, Jenny a découvert que le sable, ou l’eau et qu’elle que soit la substance qu’il utilisait pour créer un moyen visible pour ce son, cela allait se transformer en formes très intéressantes. Ces formes imitaient les propriétés de la géométrie sacrée, et plus la fréquence était élevée plus les formes apparaissaient être complexes.

Il écrivit : « Puisque les différents aspects de ces phénomènes sont dus à la vibration, nous sommes confrontés à un spectre qui révèle d’un côté une formation à motifs figuratifs et de l’autre un processus kinétique et dynamique, le tout généré et soutenu par son essence périodique ».

Ce qu’observait Jenny était une manière très simple d’observer la matière devenir vivante. Maintenant nous comprenons, à travers les sciences émergentes de la physique quantique, que ces motifs résultent de vagues d’énergie, les plaques montraient au scientifique un phénomène similaire. Dans l’ancienne société sumérienne, ceci était un fait connu. C’est pourquoi des pratiques telles que la récitation de mantras étaient tenues en haute estime. La syllabe originelle, OM, par exemple, provoque une certaine fréquence qu’elle imprime sur la matière autour d’elle, et donc change le champ d’énergie.

ff51summerianking

« Le type de chansons que nous faisons calme l’esprit et nous aide à vivre en paix avec notre monde et avec les autres », dit l’abbé Philip Lawrence, un érudit des chants, leader de la communauté du Monastère du Christ du Désert – maison d’un ordre américain de moines bénédictins de Abiquiu, au Nouveau Mexique. « Chanter a un effet étrange sur les ondes cérébrales selon de nombreuses études », continue l’Abbé Philipe, mais cet effet n’est certainement pas l’objectif des moines du Désert ; c’est plutôt, « de se concentrer sur les mots d’avantage que sur la performance de produire des voix ou de lire la musique. Notre espoir est toujours que nos chants apportent aux autres la paix, la tranquillité intérieure et une appréciation de la beauté. Ces valeurs peuvent aider à créer un monde dans lequel prévalent la paix et la tranquillité. »

Comme la matière n’est qu’une fréquence différente de la vague d’effondrement, ou du champ quantique, alors nous avons la possibilité de créer une réalité différente avec le son.

Le son et le nombre d’or

f443c0c26cdd1fb0c27f6c9e4a38b4421

On peut voir dans la science du son, la possibilité d’une grande guérison. L’image du Sri Yantra, un mandala créé par le son, a été paraît-il imaginé par un yogi en méditation profonde. C’est une représentation d’un des plus vieux son du monde. Certains l’appellent la manifestation du son divin. Les triangles qui apparaissent dans le Sri Yantra sont parfaitement harmonieux et fondés sur le nombre sacré, Pi, qui est aussi la base du ratio d’or, Phi. Le philosophe Grec, Pythagore comprit le son et la géométrie sacrée, et c’est pourquoi par la suite, Euclide a écrit sur le sujet dans « Les éléments », en 300 avant J-C, puis Luca Pacioli, un contemporain de Léonard de Vinci, dans « De Divina Proportione » en 1509, et Johannes Kepler autour de 1600. Beaucoup d’autres à travers les âges connaissaient cette « mathématique cosmique » et son pouvoir de guérison.

Les harmonies du son travaillent pour créer un ordre à partir du chaos. Les maladies, vous pouvez le concevoir, sont une forme de chaos dans le corps. Selon le Dr Robert Friedman, la connexion entre le ration d’or et la santé idéale ne fait aucun doute. Pendant ses recherches dans les années 80’s, le Dr Friedman a commencé à observer le ratio d’or dans le corps humain – à des niveaux anatomiques, physiologiques, et moléculaires. « Plus je regardais en profondeur », dit Friedman, « plus profondément je découvrais que cet incroyable et omniprésent Code était intégré à la structure et aux fonctions du corps… ce qui a pour conséquences que plus quelqu’un s’harmonise avec ce grand principe, plus la vie se déroule efficacement et sans efforts. »

Les fréquences de guérison

maxresdefault

Qu’est ce que la maladie ?

Les problèmes émotionnels qui sont non résolus bloquent les vibrations de guérison et provoquent un état maladif en retour. –R Gordon

A travers les millénaires, ceux qui ont étudiés la science du son, en sont venus à penser que certaines fréquences sont très guérisseuses pour le corps humain. Par dessus tout, cependant, vous essayez de créer une résonance –

« Quand deux systèmes vibrent à différentes fréquences, il y a une force impulsive appelée résonance qui conduit les deux à transférer de l’énergie de l’un à l’autre. Quand deux systèmes accordés de manière similaire vibrent à des fréquences différentes, il y a un autre aspect de ce transfert d’énergie appelé « entrainement », qui les conduit à s’aligner et à vibrer à la même fréquence. » R. Gordon

Quand on « entraine » avec des fréquences guérisseuses, notre corps et notre esprit vibrent à l’unisson. par exemple :

285 Hz – Signifie aux cellules et aux tissus la guérison. Laisse une impression de rajeunissement du corps

396 Hz – Libère de la culpabilité et de la peur pour laisser la place à des émotions aux vibrations plus hautes

417 Hz – Autorise le lâcher prise lors de situations difficiles.

528 Hz – Connu pour guérir l’AND, réparer les cellules et éveiller la conscience.

639 Hz – Ceci est la vibration associée au cœur. Elle laisser s’empandre les sentiments d’amour pour soi et pour autrui jusqu’à ce qu’il n’y est plus de distinction entre les deux. Pour équilibrer les relations, écoutez cette fréquence.

741 Hz – Connu pour nettoyer les cellules et les guérir de l’exposition aux radiations électromagnétiques. Aide à transformer quelqu’un pour qu’il/elle aille vers son pouvoir personnel et à l’aider à créer la réalité qu’il/elle souhaite voir se réaliser.

852 Hz – Eveil de l’intuition.

963 Hz – Active la glande pinéale et aligne le corps avec son parfait état originel.

Bien sûr il existe de nombreuses autres fréquences, dont beaucoup ne sont même pas audibles par l’être humain, cependant. George Lakhovsky, un ingénieur russe comprit lui aussi le pouvoir du son. Il comprit que certaines fréquences font permettre à un être de grandir en étant plus fort.

J’espère que vous pouvez trouver de la guérison dans les fréquences que j’ai décrites ci-dessus et que cette introduction à pourquoi le son guérit-il va vous encourager à aller plus loin.

« Aux racines de tout pouvoir et de tout mouvement, il y a la musique et le rythme, le jeu des fréquences à motifs contre la matrice du temps. Nous savons que chaque particule de l’univers physique prend ses caractéristiques de la hauteur et des formes et des harmoniques de sa fréquence particulière. Ca chante. Avant que nous fassions de la musique, la musique nous fait. » Joachim-Ernst Berendt, The World is Sound

Source originale de l’article en anglais : http://upliftconnect.com/why-sound-heals/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s